Accueil » Presse/Emploi/Éducation »  Espace Presse >> Rungis sur les ondes
Rungis sur les Ondes

Rungis sur France 3

Rungis France 3Pour son émission - « On peut toujours s’entendre » - présentée et animée chaque samedi à 12h50 par la charmante Laurence Bobillier, FR3 Nationale avait planté ses caméras les 6 et 7 décembre derniers, au pavillon des produits laitiers du Marché de Rungis. En effet, le thème central de cette émission (diffusée le 15 décembre 2007) était consacré à l’opposition entre camembert au lait cru et camembert au lait thermisé et les AOC concernées…
Le principe de l’émission est de provoquer un débat autour d’un sujet de société, en invitant des participants d’opinions opposées, afin de tendre vers un compromis, voire un consensus, sachant qu’« on peut toujours s’entendre… ».
Après le reportage d’ouverture d’une journaliste de l’émission, en Normandie, chez des artisans producteurs et fabricants industriels de camembert, Laurence Bobillier faisait intervenir Dominique Chaillouet, rédacteur en chef de la revue Origines et Qualités, sur les signes de qualité des fromages et produits laitiers, notamment sur les AOC : quels enjeux économiques pour les AOC fromagères ? Ont-elles un avenir ? Faut-il les modifier ?... Puis, le débat de fond - camembert au lait cru ou camembert  thermisé - était lancé entre les deux invités, à savoir Périco Legasse (journaliste gastronomique de l’hebdomadaire Marianne, inconditionnel du camembert au lait cru) et Hervé Plagnol (rédacteur en chef d’Agra-Press Hebdo, ouvert aux nouvelles technologiques et au camembert au lait thermisé ou microfiltré).
Le débat, parfois houleux, faisait consensus sur un point : déguster un bon camembert reste un vrai plaisir…
La seconde et dernière partie de l’émission, toujours lancée depuis Rungis par Laurence Bobillier, proposait trois sujets :
- les déconvenues d’un jeune homme devant acquitter les factures d’un homonyme malhonnête,
- les avatars de voyageurs floués après le dépôt de bilan d’une compagnie aérienne espagnole,
- une sombre histoire de vente à la découpe d’appartements qui s’est soldée par un « happy end »…
Produite par M F P (Hélène Delebecque, productrice-journaliste) et réalisée alternativement par Pascal Léonard ou Franck Chaudemanche, cette émission aux thématiques passionnantes, était regardée par 1, 5 million de téléspectateurs. Avec 9,4% de parts de marché, ce dernier numéro a réalisé le meilleur score jamais atteint… Une performance particulièrement frustrante pour toute l’équipe - et le téléspectateur - avec l’arrêt définitif de l’émission. Dommage

Crédit photo : FD

 

 

retour à la liste des médias