Accueil » Presse/Emploi/Éducation »  Espace Presse >> Rungis sur les ondes
Rungis sur les Ondes

Le Marché de Rungis sur TF1

Du 2 au 6 mars 2009, le Marché de Rungis fut mis à l'honneur sur TF1, dans le JT de 13 H de Jean-Pierre Pernaut. Chaque jour, un reportage de trois minutes était consacré à différents thèmes et secteurs de Rungis... Après un rappel historique à partir d' images d' archives, le premier reportage concernait le 40e anniversaire de Rungis et l' ouverture du Marché, le 3 mars 1969. Plusieurs opérateurs qui ont participé à ce " premier jour de Rungis" parmi lesquels Antoine d' Agostino, se rappelèrent ce gigantesque déménagement qui fut pour beaucoup le " déménagement du siècle" et que d' aucuns comparèrent au débarquement de Normandie, en 1944... Les grossistes avaient alors le sentiment d' avoir changé de siècle selon Antoine d'Agostino... Pour le reportage suivant, les caméras de TF1 se posèrent dans les pavillons de la Marée, des produits carnés et de la volaille. Le thème en était le travail difficile et contraignant des opérateurs, les négociations entre ces derniers et leurs acheteurs, les livraisons et le choix des différents produits... Au troisième jour, il fut toujours question du 40e anniversaire de Rungis mais aussi de plusieurs métiers spécifiques de l' activité du Marché de Rungis voire insolites, au travers de plusieurs interviews : un contrôleur aux accès des péages, un cariste au pavillon de la Marée, un inspecteur vétérinaire lors d' un contrôle sanitaire, un fromager gruyèriste coupant différentes pièces, un meneur de viandes chargeant son camion de carcasses de boeuf, une kinésithérapeute du centre médical de Rungis expliquant les différentes pathologies inhérentes à certains métiers, une postière décrivant ses tournées sur le Marché de Rungis...
Ratatouille Pour le quatrième reportage, les caméras de TF1 sont allées à la rencontre de divers produits insolites qui font la richesse et la notoriété du Marché de Rungis et présentés par les grossistes concernés : le pithaya ou " fruit du dragon" , la viande de bison canadien, les fromages suisses, l' énorme crabe de l' Alaska, un curieux cédrat à plusieurs doigts ou " main de Bouddha " , un vélo-pousse original venu d' Asie et les fameuses têtes de veau... Enfin, le cinquième et dernier reportage fut consacré au trajet d' une fleur du Var, l' anémone, depuis le producteur via le marché aux fleurs de Hyères, en passant par le Marché de Rungis, jusqu' au destinataire final, un fleuriste parisien... Une série de reportages d' autant mieux venue que le Marché de Rungis fête avec faste son 40e anniversaire tout au long de cette année 2009.

Crédit photos :  Semmaris et FD

 

 

retour à la liste des médias