Accueil » Clients Fournisseurs »  Les secteurs d'Activité >> Secteur des Produits Laitiers et Traiteurs
Secteur Produits Laitiers et Gastronomiques

 

Chiffres clés du secteur Produits Laitiers et Traiteurs

Arrivages 2015 (tonnes) Variation 2015 /2014
Produits laitiers et avicoles 69 977 +4,2%
Produits traiteurs et d'alimentation générale 75 157 +12,1%
Produits laitiers et traiteurs 145 134 +8,2%

 

Nombre d’entreprises Chiffre d’affaires 2014 (K€) Estimation variation CA 2014/2013 Effectifs
Grossistes 72 889 468 (K€) +3,1% 1 334
Courtiers et sociétés d’import-export 55 786 739(K€) +2,6% 217
Total Produits laitiers et traiteurs 127 1 676 207 (K€)   1 551

Chiffres au 31/12/2014Politique environnementale

Rapport d'activités Produits Laitiers/Produits Traiteur 2015

Qui Fait Quoi Produits Laitiers 2016

Qui Fait Quoi Produits Traiteur 2016

Ces secteurs occupent 4 grands pavillons et 7 petits bâtiments dont :

  • 2 pavillons laitiers : beurre, oeufs, fromage, crème, ultra frais…
  • 2 pavillons traiteurs : produits transformés et charcuterie, assaisonnements, condiments, aides culinaires et produits bio, épicerie, boissons…

Produits laitiers et traiteurs

Le plus grand plateau de fromages au Monde Politique environnementale

  • Des fromages d’appellation d’origine à tous les degrés d’affinage et pour tous les usages culinaires.
  • Toutes les familles représentées dans leur diversité : pâtes molles, pâtes dures, pâtes persillées, fromages de chèvre, pâtes pressées non cuites et cuites, fromages frais et fromages blancs.
  • Une prestation de découpe des fromages en meules.


Politique environnementale

Les produits transformés en totalité ou partiellement sont aussi élaborés avec un souci constant de qualité. Ils bénéficient pour la plupart des appellations protégées et des labels. Ce sont les plats cuisinés, condiments, conserves, jambons, foie gras, charcuterie, pâtisserie, fonds et sauces.

UNE DYNAMIQUE CONFIRMÉE EN 2015
Ce secteur est celui qui a connu la meilleure conjoncture sur Rungis en 2015 : + 12,1 % pour les produits traiteur, dépassant les 75 000 tonnes, et + 4,2 % pour les produits laitiers et avicoles, à près de 70 000 tonnes. Les oeufs frais ont ainsi profité d'une forte augmentation de leurs arrivages (+ 65,4 %), de même que de nombreux fromages, à l'exception des pâtes molles. Pour leur part, les produits traiteurs se distinguent par leur grande diversité, limitant la pertinence des statistiques globales. On remarque toutefois une bonne progression des boissons, alcoolisées (+ 9 %) comme non alcoolisées (+ 10 %). Les charcuteries sont également bien orientées avec une croissance de 2,7 %.

LA MÉTAMORPHOSE GASTRONOMIQUE
Face à l'ultra-moderne F5C construit il y a deux ans, le secteur profite désormais des façades rénovées des bâtiments E4 et E5 : nouveaux auvents, peintures refaites, groupes froid surélevés, éclairages, mises en valeur des entrées des entreprises… Ces dernières ont d'ailleurs manifesté leur satisfaction, alors que la future allée de la gastronomie se dessine peu à peu. D'autant que le nouveau pavillon Bio accélère la modernisation de la zone, modernisation qui va être poursuivie par la rénovation des petits bâtiments qui l'entourent ainsi que par celle du bâtiment E5 dont l'allée commerciale va être relookée. Une métamorphose progressive du secteur dont la SEMMARIS et les opérateurs ont d'ailleurs modifié l'intitulé en y ajoutant la notion de gastronomie.