Accueil » Clients Fournisseurs »  S'implanter à Rungis >> Portraits de grossistes
Portrait de Grossiste
Patrick FerrariCrédit photo : FD

Patrick Ferrari

Afin de satisfaire tous les professionnels des métiers de l'alimentation, Patrick Ferrari a développé l'activité de la société La Corpo par une politique commerciale dynamique...

"Rungis est un marché dynamique, au service des métiers de bouche..."

Chiffres clés

Société :
La Corpo
3 rue Saint Antoine
94595 Rungis cedex
Tel : 01 46 86 70 52
Fax : 01 49 79 00 58
pferrari@lacorpo.com
Personnel :
50 employés (7 magasins)
Clients :
5 350
Références :
3 650 en stock (potentiel de 12 000)
CA :
8,65M€

Quel est l'origine de l'entreprise ?

Entreprise centenaire, La Corpo fut créée en 1913 par des bouchers sous le nom de Société Corporative de la Boucherie-Charcuterie Française (SCBCF) après un différend avec les chevillards. En 1922, elle se diversifie un peu en vendant aussi du papier alimentaire, avant de s’orienter vraiment vers les ustensiles et matériels pour les métiers de bouche dans les années 60 et en s’installant à Rungis en 1969, à l’ouverture du Marché… Aujourd’hui,  La Corpo dont je suis le directeur des opérations, compte sept magasins (deux à Rungis, un près de Sens, un près de Troyes, un au Mans, un près de Meaux, un à Paris - La Villette) et un entrepôt à Chennevières (94). Elle est rattachée au groupe ECF (Ecotel Chomette - Favor, sept filiales), leader sur son marché, spécialisé dans la distribution des arts de la table auprès des CHR, collectivités, hôtellerie…

Comment se développe l'entreprise ?

L’entreprise a évolué dans son organisation, sa gestion des stocks, son offre produits, sa capacité à aborder de nouveaux segments de métiers. Son développement passe aussi par le recrutement de commerciaux externes en Ile de France (rayonnant sur 200 kms autour de Rungis), une formation du personnel plus étendue, l’intensification de la livraison, le développement et la mise à jour très rapide de notre catalogue (entrée de 1000 nouveaux produits), un sourcing plus large et plus performant, un cahier des charges plus qualitatif, une offre à plusieurs niveaux (entrée de gamme, moyenne gamme, haut de gamme) étendue à une nouvelle typologie de clients captifs, une plus grande proximité du client, un meilleur rapport qualité-prix… Notre savoir faire dans tous les métiers de bouche et de l’alimentation est notre credo. Notre clientèle et la demande ayant fortement évolué, de fait, notre métier a largement dépassé la simple vente et nous sommes devenus en plus, des « fournisseurs clés en main ». Depuis plusieurs années, notre activité se développe et notre chiffre d’affaires a progressé de plus de 45% sur les trois dernières années, grâce à la fidélité de nos clients et la compétence de nos équipes…

Que proposez-vous ? 

Notre gamme compte actuellement 3 650 références en stock mais nous pouvons disposer d'un potentiel de plus de 12 000 références. Tous les ustensiles et matériels nécessaires à l'ensemble des métiers de bouche et de l'alimentation sont disponibles à La Corpo, dans nos différents rayons (Alimentaire, Magasin, Laboratoire, Hygiène et vêtements professionnels, Table, Technique, Usage unique…) auxquels s'ajoutent nos différents services spécifiques (l'affûtage, l'hygiène, le pesage, la personnalisation, le SAV, le sur mesure…), etc.

Nous disposons de tout le nécessaire à l'activité de nos clients qui sont des charcutiers, bouchers, volaillers, tripiers, traiteurs pour 52% mais aussi des professionnels de l'alimentaire non carné (poissonniers, boulangers, primeurs, commerçants forains…), de la restauration et de l'hôtellerie…

Comment évolue votre secteur d'activité ?

Dans l’avenir, notre secteur va se concentrer et certains vont disparaître faute d’une solidité financière, d’une largeur de gamme suffisante et d’une politique commerciale forte et adaptée à l’évolution très rapide du marché et des clients… Autrefois atomisé, nous sommes aujourd’hui sur un marché qui se concentre, mais un marché en progression relative et toujours porteur qui me permet de rester optimiste.

Que pensez-vous du Marché de Rungis ?

Rungis est une véritable opportunité pour tous les métiers de bouche, par la qualité et l’offre des produits proposés dans tous les secteurs. Rungis est un marché dynamique, au service des métiers de bouche, un marché performant qui doit continuer sa mutation en s’adaptant au changement de clients et en proposant une qualité de produits à des prix compétitifs. C’est aussi un lieu de gens passionnés où les rapports humains sont forts et attachants…


Parcours

Né à Paris (14e), Patrick Ferrari (52 ans) est titulaire d’un  brevet de technicien métreur.  A la différence de son père, Furrecio, qui fut entrepreneur du bâtiment, il s’oriente vers le commerce. A 22 ans, il débute dans une société de distribution de fournitures de bureau dont il sera directeur des ventes. Puis en 1998, il est engagé comme directeur commercial du groupe INAPA (distribution de papier graphique) dont il devient administrateur délégué en 2003, pour la Belgique et le Luxembourg. Enfin,  il intègre la société La Corpo en 2008, en qualité de directeur des opérations. Passionné de sport (ancien pilier de rugby de l’US Metro), Patrick Ferrari est Chevalier de la Confrérie de Saint-Antoine…



retour à la liste des portraits