Accueil » Clients Fournisseurs »  S'implanter à Rungis >> Portraits de grossistes
Portrait de Grossiste
Rui Dos SantosCrédit photo : FD

Rui Dos Santos

Dirigeant affable et dynamique, Rui Dos Santos "pilote" avec compétence les sociétés ITD Transports et Primever, deux entreprises qui "tiennent la route"...

"Rungis, une plateforme qui roule… "

Chiffres clés

Personnel :
86 personnes (43 ITD et 43 Primever)
Volumes :
600 000 tonnes/an (400 000 t Primever et 200 000 t ITD)
Chiffres d'affaires :
18 M€ (Primever) et 4,5M € (ITD)
Clients :
2000 (Primever) et 200 (ITD)

Comment avez-vous débuté ?

En 1970, mon père Antonio a d’abord été chauffeur-livreur pour la Compagnie Fruitière, installée à Rungis. Puis, en 1993, il a créé sa société de transport, ITD (International Transport Dos Santos) basée dans le secteur des fleurs de Rungis…
En 2001, j’ai quitté la Snecma pour rejoindre l’entreprise familiale, comme directeur chargé de la partie économique et industrialisation. Je me suis occupé de l’informatisation et de la traçabilité de l’entreprise…

Comment la société s'est-elle développée ?

A mon arrivée, il y avait sept camions et sept chauffeurs. J’ai alors doublé la flotte, j’ai embauché du personnel et lancé de gros investissements. Puis, on a créé un double équipage de rotation. Des décisions pas très bien accueillies par mon père. Aujourd’hui, il y a 23 véhicules pour 37 chauffeurs dont 12 véhicules de 40 tonnes et 11 véhicules de 19 tonnes. Le but est d’avoir 60 chauffeurs afin  d’augmenter la productivité. L’entreprise tourne 24h/24 et 7 jours / 7.
Notre activité est la « ramasse » de fruits et légumes en Région parisienne et dans un rayon de 150 kilomètres et nos clients producteurs se sont ainsi développés sur la grande distribution. Nous transportons 300 000 palettes de fruits et légumes par an sur la Région parisienne pour 1,2 million de kilomètres parcourus. D’ailleurs, nous sommes leader sur Rungis en termes d’expédition sur la grande distribution. Nos 200 clients sont répartis à parité entre grande distribution et expéditeurs du MIN.
Aujourd’hui, pour massifier nos volumes, nous allons investir sur des véhicules de 26 tonnes en remplacement des 19 tonnes. Economiquement, ce sont 7 tonnes de plus expédiées pour des coûts de charges identiques. Les marchandises deviennent plus volumineuses et plus lourdes pour un même nombre de kilomètres parcourus. De fait, on doit s’adapter parfaitement aux marchandises transportées et s’équiper en conséquence. Pour cela, nos véhicules sont sous température dirigée et équipés en mono, bi ou tri température. D’un coût très élevé à l’achat et à l’entretien, le véhicule « frigo » évolue technologiquement très vite et doit être changé régulièrement tous les trois ans.

Quelle est votre stratégie de développement ? 

Notre développement a pris un tournant en 2007, avec l’arrivée d’un actionnaire, la société Primever (commissionnaire national et international d’expédition de fruits et légumes) constituée en 2007 par d’autres transporteurs. Cela permet d’offrir une offre globale à nos clients de Rungis et Région parisienne, à la fois nationale et internationale. ITD intervient en amont (ramasse) et Primever « éclate » sur toute la France et à l’international, avec ses véhicules.

Seule plateforme ouverte 24h / 24 et 7 jours / 7, Primever réalise 425 000 expéditions par an. Aujourd’hui, les volumes diminuent en Région parisienne car les importateurs sont allés s’installer à Anvers, devenu le port le plus performant d’Europe. Pour nous, cela représente une distance et un coût supplémentaires importants et, aujourd’hui, notre volonté est de ramener tous ces importateurs sur le MIN en leur proposant un stock - tampon. Dans cette optique, le développement du rail sur Rungis serait une bonne chose. Le ferroutage est un excellent outil pour massifier nos volumes et nous sommes demandeurs. Notre schéma logistique offre aux grossistes une grande souplesse dans les horaires d’expédition, des solutions de livraison performantes par mutualisation des expéditions et pour bientôt, des palettes à code barres pour une traçabilté affinée…

Quelle est la situation du secteur transport ? 

C’est un secteur sinistré dans un marché compliqué. La marge oscille entre 0,4% pour la majorité des entreprises et 2% pour les meilleures. Nos entreprises sont parmi les plus taxées en raison des lois antipollution et autres directives en faveur de la protection de la nature... Par ailleurs, le ferroutage dont nous sommes demandeur est inopérant, faute d’une gestion rationnelle et adaptée de la SNCF.

Que pensez-vous du Marché de Rungis ?

Par son positionnement stratégique, Rungis est un pôle central exceptionnel, une plateforme qui roule… Cependant, il serait bon d’ouvrir davantage le Marché aux importateurs qui représentent entre 10% et 15% des volumes et qui sont demandeurs d’une plateforme logistique d’une telle capacité…

Parcours

Né à Athis-Mons (91), Rui Dos Santos (38 ans) est le fils d’Antonio Dos Santos, le fondateur de la société ITD Transports créée en 1993. Après le lycée (Villeneuve-le-Roi), il entre à 16 ans à l’école de la Snecma où il obtient un bac technologique, puis un BTS de conception industrielle. Après avoir exercé plusieurs années à la Snecma et obtenu un DEST de génie mécanique dans l’intervalle, il intègre l’entreprise familiale en 2001, en qualité de directeur chargé de la partie économique et industrielle. Au départ à la retraite de son père, il dirige la société dont il assure le développement interne mais aussi externe, avec un actionnaire important, la société Primever (commissionnaire national et international d’expédition de fruits et légumes) dont il est devenu le directeur général…

retour à la liste des portraits