Services d’Intérêt Général

De nouveaux travaux, une maintenance vigilante et une mise aux normes à la pointe de la réglementation pour un marché toujours plus attractif.

Chiffres clés 2015

50km

de câbles déployés pour le projet Fibre Optique

28M€

d’investissements sur l’année 2015

300

caméras haute-précision réparties sur le Marché

Retour sur les projets 2015

Parmi les actions les plus importantes menées en 2015 : une vigilance accrue sur les questions de sécurité, le développement d’une politique RH responsable, la poursuite des grands travaux – dont la construction du Pavillon Bio – ainsi que des opérations de maintenance permanentes pour optimiser le fonctionnement du site.

Afin de soutenir le développement du Marché de Rungis, les Services d’Intérêt Général de la SEMMARIS regroupent une palette importante de compétences, allant des ressources humaines à la maintenance, en passant par la prévention en matière de sécurité et, bien sûr, les grands travaux d’infrastructures.

Dominique Batani, Directeur du Marché de Rungis et Francis Lefèvre, Secrétaire Général du Marché de Rungis

Dominique Batani – Directeur du Marché

NOS OPÉRATIONS VISENT À AMÉLIORER LA SÉCURITÉ ET LE CONFORT DU SITE POUR DÉVELOPPER LE BIEN-ÊTRE DES OPÉRATEURS ET DES USAGERS SUR LE MARCHÉ.

Sécurité

En 2015, la SEMMARIS a initié des mesures complémentaires pour renforcer la sécurité des biens et des personnes sur le Marché de Rungis. Entre 2015 et 2016, 1,5 million d’euros vont être investis dans de nouveaux moyens, pour permettre notamment la mise en sécurité des accès à la tour administrative, avec le renforcement des mesures de contrôle et de fléchage aux entrées des ascenseurs. Le système de vidéosurveillance est consolidé avec l’installation progressive de caméras à haute définition pour aboutir à un dispositif de 300 caméras d’une très grande précision. En outre, les équipes de sécurité ont été étoffées, non seulement pour assurer une télésurveillance permanente du site, mais également pour assurer le contrôle des véhicules aux péages d’entrée.

La SEMMARIS dispose en effet d’une soixantaine d’agents assermentés pour remplir sa délégation de service public en matière de sécurité, conduite sous l’autorité du préfet en coordination avec les forces de l’ordre. Par ailleurs, les patrouilles assurées par un prestataire extérieur sont doublées aux heures d’ouverture. Enfin, le Marché ayant été déclaré organisme d’intérêt vital, un plan particulier de protection a été déposé en 2015 pour mettre en place une cellule de crise pouvant réagir à toutes les formes d’incidents susceptibles d’intervenir sur le site.

Tour Semmaris et le quartier administratif

 

Surveillance Générale du Marché

Contactez -nous par mail

Ressources humaines

Les Services d’Intérêt Général de la SEMMARIS attachent aussi une attention particulière à l’amélioration de la politique de ressources humaines, tant de l’entreprise elle-même que des opérateurs du Marché. Une offre a ainsi été élaborée pour permettre à ces derniers d’adhérer à une mutuelle d’entreprise comme cela leur est imposé par la réglementation au 1er janvier 2016.

En outre, la SEMMARIS mène, en liaison avec les syndicats, des actions en faveur des travailleurs handicapés. Et ce en veillant à nourrir, encore une fois, une sensibilisation tant interne qu’externe à cet enjeu. Elle participe d’ailleurs à la journée internationale des personnes handicapées.

Grands travaux

Des panneaux de direction sur le Marché de Rungis

Avant même l’annonce de son programme « Rungis 2025 », la SEMMARIS a procédé à d’importants investissements sur le Marché de Rungis en 2015 pour une enveloppe globale de 28 millions d’euros. Toutes ces opérations contribuent non seulement à optimiser l’activité d’un site de type industriel, mais elles vont également dans le sens d’une urbanisation du Marché en améliorant ses conditions de vie au quotidien.

Ainsi, la construction de la halle BIO (8,7 millions d’euros) a été achevée et le bâtiment − conçu suivant les normes environnementales les plus récentes − a pu être mis en service dans les délais impartis, avant son inauguration officielle en 2016. De même, le relooking et la modernisation des façades des pavillons traiteur E4, E5 et FE4 (2 millions d’euros) ont été achevés. Par ailleurs, l’embellissement et le réaménagement des avenues des Trois marchés et du Viaduc ont été achevés, distingués par une coulée verte, première étape de remodélisation des avenues de Flandre et de Normandie, prochainement baptisées « avenue de la Gastronomie ».

Une attention particulière a également été portée aux moyens de sécurisation tant des piétons que de la circulation routière (ralentisseurs, passages piétons, accentuation des marquages et de l’éclairage). Enfin, plus de 200 nouvelles places de stationnement ont été créées.

Concernant les importantes réalisations à venir, la démolition de l’ancien pavillon de la volaille a été programmée, après finalisation de l’étude menée avec les opérateurs, pour y construire le nouveau bâtiment destiné au sous-secteur porc, d’une surface de 12 000 mètres carrés louables.

Un atelier de maintenance jouxtant le boulevard circulaire a été construit pour l’entreprise Petit Forestier ainsi qu’un second, pour le loueur automobile Avis. D’autres travaux de réaménagement ont été effectués pour la société FargierDelanchy et Les Halles Trottemant. Enfin, la construction d’une extension de 1 500 mètres carrés du bâtiment V1P a été démarrée ; elle sera livrée en 2016 à l’entreprise Metzger qui y installera un atelier de préparation de viandes.

La sous-station d’interconnexion de production de chaleur a été mise en service dans le cadre du partenariat reliant les installations de la SEMMARIS avec celles du Syndicat Intercommunal de Chauffage Urbain de Choisy-Vitry et du Syndicat mixte Intercommunal pour l’Exploitation, la gestion et la Valorisation des Déchets de la région de Rungis. Abrité par un ouvrage architectural très esthétique, ce projet a été distingué par l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) à l’occasion de la Cop21.

Au chapitre environnemental également, parmi les nombreuses actions menées dans le cadre du programme « Rungis Green Business », une première borne de rechargement de véhicules électriques à partir de l’énergie solaire, dédiée aux services techniques, a été installée. Elle sera complétée par des stations de rechargement pour tous les véhicules légers et par une station de rechargement en gaz naturel, offre de service destinée en priorité aux poids lourds.

Notons enfin l’arrivée en 2015 de la fibre optique sur le Marché qui a suscité la mise en place de plus de vingt kilomètres de câbles. Cette distance sera plus que doublée dans le courant de l’année 2016 pour couvrir l’ensemble du site.

 

Plan d’investissement Rungis 2025

En savoir plus sur notre plan d’investissements.

Maintenance

Ces travaux s’accompagnent bien évidemment d’actions de maintenance permanentes pour entretenir les conditions optimales de fonctionnement d’un espace aussi vaste. Ainsi, 7,5 kilomètres de voirie ont été renouvelés en enrobé représentant une surface de 52 000 mètres carrés. Afin d’améliorer les opérations de propreté sur l’ensemble du site et d’en intensifier la fréquence, les contrats de prestation ont été renégociés dans les domaines de la collecte et du recyclage ainsi que dans celui du nettoyage intérieur des bâtiments. De plus, un nouveau marché a été passé pour le nettoyage de la voirie et, plus généralement, des espaces extérieurs. Pour ces derniers, une station de pompage a été ouverte afin d’utiliser l’eau de drainage pour le nettoiement. Enfin, plus de 1 000 mètres carrés supplémentaires de rétention à la parcelle ont vu le jour, portant à plus de 12 700 mètres carrés les capacités du site.

LUMIERE SUR…UNE MISE AUX NORMES PERMANENTE

La SEMMARIS s’attache à toujours rester à la pointe de la réglementation pour optimiser le fonctionnement opérationnel du site de Rungis.

Une campagne de mises aux normes d’accessibilité PMR (Personnes à Mobilité Réduite) a été entreprise, avec la création de rampes d’accès aux immeubles de bureaux, parallèlement à la rénovation intérieure et extérieure de la zone BRI (Bureaux Rungis International). Entamés en 2014, ces travaux seront achevés en 2016 avec l’aménagement de nouveaux espaces verts, le tout pour un budget global de 5,5 millions d’euros. Par ailleurs, dans le cadre de la loi « Dadue 2 » imposant une obligation de veille, la SEMMARIS a réalisé un audit énergétique de tous les bâtiments de Rungis. Dans le même esprit, un arrêté du 19 février 2013 impose aux propriétaires de réseaux enterrés d’en faire le recensement et de les localiser avec précision pour faciliter les interventions. La SEMMARIS a donc missionné un géomètre pour mettre à jour le plan-masse du Marché. Enfin, en matière de sécurité incendie, une réflexion sur la rénovation du sprinklage des pavillons fruits et légumes a été lancée ainsi qu’un audit visant à faire l’état des lieux de la zone des entrepôts.

 

Direction Technique de la Maintenance et de l’Exploitation

Contactez-nous par mail