Services d’Intérêt Général

De nouveaux travaux, une maintenance vigilante et une mise aux normes à la pointe de la réglementation pour un marché toujours plus attractif.

Chiffres clés 2016

50

nouvelles caméras de vidéosurveillance

1M€

d’investissements pour la sécurité sur l’année 2016

21

embauches à la Semmaris

Retour sur les projets 2016

La SEMMARIS a confirmé en 2016 sa préoccupation majeure pour la sûreté du Marché. Elle a procédé à de nombreux travaux de sécurisation des accès au site (péages, tour administrative) et a augmenté de manière significative son parc de caméras de vidéosurveillance. De même, dans le domaine des ressources humaines, elle a procédé à une réorganisation interne et à des recrutements extérieurs afin de mettre son potentiel humain en adéquation avec ses perspectives de développement.

Services d’Intérêt Général 5

Dominique Batani – Directeur du Marché

LA SEMMARIS SE DONNE LES MOYENS D’ACCOMPLIR EFFICACEMENT SES MISSIONS ET SES DÉVELOPPEMENTS FUTURS.

 

 

Plan d’investissement Rungis 2025

En savoir plus sur notre plan d’investissements.

Sécurité

Dans le cadre d’un programme quinquennal, 50 caméras de vidéosurveillance en haute définition ont été ajoutées ou transformées, notamment au niveau de certaines zones sensibles (entrepôts, parking) ou aux péages. Ces derniers font en outre l’objet d’une attention renforcée et l’identification des taxis ou des deux-roues est désormais requise. De même, les entrées à la tour administrative ont été placées sous le contrôle de vigiles et les accès aux étages nécessitent désormais un badge. La zone des bureaux a également été rendue plus étanche.
Ailleurs sur le Marché, les opérations de veille ont été multipliées, avec l’extension des actions de surveillance par patrouilles mobiles de 22 heures à 6 heures du matin, l’activité marchande démarrant au beau milieu de la nuit. Par ailleurs, la coopération avec les forces de l’ordre contribue au climat de sécurité, notamment avec des patrouilles Vigipirate régulières, le tout sans nuire à l’activité commerciale du site. Enfin, les opérateurs ont été sensibilisés à ces différentes actions pour lesquelles plus d’un million d’euros ont été engagés en 2016.

FOCUS SUR…UN NOUVEL ALLIÉ DANS LA LUTTE CONTRE LES INCENDIES ET LE SECOURS AUX PERSONNES

La SEMMARIS a acquis un équipement de lutte contre l’incendie équipé d’un système « cool fire » permettant d’intervenir dès la survenue d’un sinistre dans un espace clos, ce sans avoir à y pénétrer, risquant de créer ainsi un appel d’air. Sa lance est en mesure de transpercer les cloisons afin d’y diffuser un nuage de gouttelettes permettant de saturer en humidité le volume pris par les flammes. En outre, ce VAMCAV (Véhicule d’Attaque en Milieu Confiné et d’Assistance aux Victimes), qui coûte 250 000 euros l’unité, est doté d’une cellule médicale pour apporter les premiers secours aux personnes

 

Surveillance Générale du Marché

Contactez -nous par mail

Désormais, la notion de sécurité s’étend également à des domaines immatériels afin de prévenir les risques technologiques suscités par les cyberattaques. C’est pourquoi la SEMMARIS a organisé une journée d’information avec l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information), afin de sensibiliser les entreprises du Marché, et des guides d’information ont été distribués dans les différents pavillons.

Services d’Intérêt Général 4

 

Organisation

L’organisation des secteurs a été modifiée avec la création d’une nouvelle entité, le SEDAP qui fédère le secteur des entrepôts de la zone Euro Delta et des bureaux. Il s’agit en effet d’un pôle bien spécifique du Marché, avec des opérateurs présentant des besoins différents de ceux agissant sur carreau. La SEMMARIS entend, de surcroît, y déployer une politique commerciale ambitieuse en lui attribuant des interlocuteurs spécialisés.

Concernant les autres secteurs, outre le rapprochement de la marée avec les produits laitiers et traiteurs, des comités de pilotage au sein des différents secteurs ont été réunis pour préparer les opérations de restructuration futures. Il s’agit bien sûr du projet du nouveau pavillon porc, qui sera le dernier sous-secteur des produits carnés à profiter d’une modernisation de grande ampleur. De même, un comité de pilotage créé il y a trois ans participe à la constitution de l’avenue de la Gastronomie, initiée avec la création du F5C, la rénovation des pavillons laitiers et traiteurs ainsi que l’édification de la Halle Bio.
Dans le secteur des fruits et légumes, après la fin des aménagements des voies de circulation, des réflexions sont menées pour remplacer l’intégralité du dispositif de sprinklage afin de renforcer la protection des pavillons contre les incendies tout en évitant les déclenchements intempestifs. Enfin, en horticulture et décoration, le transfert de l’APHUMR dans le bâtiment C1 a été accompli avec succès en 2016 et l’ensemble du secteur devrait poursuivre un plan de rénovation visant à lui donner un nouveau dynamisme. Les réflexions sur le secteur marée et le pavillon A4 seront poursuivies en 2017, toujours en concertation avec les opérateurs afin que les outils modernisés correspondent mieux aux besoins de leur activité.

 

Direction Technique de la Maintenance et de l’Exploitation

Contactez-nous par mail

 

Services d’Intérêt Général 3

Ressources Humaines

Dans le domaine des ressources humaines, une modification de l’organisation de la société a été conduite afin de mettre le potentiel humain en adéquation avec les perspectives de développement de l’entreprise. Dans la même volonté d’optimiser la gestion des ressources humaines, un projet de GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) a été entrepris avec un cabinet spécialisé pour créer un outil de management plus performant complété avec un SIRH (Système d’Information RH) harmonisant l’ensemble de cette politique.
Ainsi, la SEMMARIS se donne les moyens d’accomplir efficacement ses missions et ses développements futurs. Déjà en 2016, 21 embauches ont été réalisées, dont 15 en CDI, et 9 mobilités internes ont pu être accomplies. Par ailleurs, 2 contrats d’apprentissage et 4 contrats de professionnalisation ont été signés et 19 stagiaires ont été accueillis. À cette politique d’ouverture s’ajoutent naturellement les actions en faveur de la formation professionnelle. La SEMMARIS se préoccupe également d’aider les entreprises du Marché dans leur propre politique RH. Suite à une consultation, une solution de mutuelle collective a été retenue afin de leur être proposée à un tarif avantageux. Elle entre dans une panoplie de services additionnels apportée par la SEMMARIS en partenariat avec le groupement d’employeurs. À destination des opérateurs également, la SEMMARIS poursuit son action de sensibilisation en faveur des personnes en situation de handicap. L’organisation de journées dédiées est devenue systématique une à deux fois par an.