« Toutes les attractions du goût » pour la Fête des fruits et légumes

Événement

Le Label rouge pour le bien-être animal et celui de l’éleveur 1

Le Musée des arts forains de Paris a été choisi pour le lancement, le 9 juin, de la Fête des fruits et légumes. Ce lieu magique, situé dans les anciens chais de Bercy, et qui a réuni une très belle collection de vieux manèges et de jeux de foire, était tout indiqué pour donner le coup d’envoi de cette 17e édition dont le thème est « Toutes les attractions du goût ». Cet événement se tient alors que 2021 a été décrétée Année internationale des fruits et légumes par la FAO et l’ONU. La soirée a été lancée par la cheffe Hélène Darroze, ambassadrice de l’année, qui a déclaré être « très fière de cette mission ». En outre, « les fruits et légumes sont des produits qui me tiennent à cœur. Dans ma cuisine, le végétal prend de plus en plus d’importance. Il est important de manger tous les jours des fruits et légumes, a-t-elle ajouté. Ils sont la base d’une alimentation saine et durable ». Par ailleurs, « c’est la première fois depuis 1959 (date de création des années internationales) qu’une année internationale des fruits et légumes est organisée, précise Laurent Grandin, président d’Interfel. Notre interprofession s’en est pleinement emparée ». Invitée de marque de cette cérémonie d’ouverture, Beth Bechdol, directrice adjointe de la FAO intervenait en duplex depuis New York. « Il faut sensibiliser le public au rôle important des fruits et légumes pour la biodiversité, la santé, la nutrition, et le développement durable, a-t-elle soulignée. Nous devons nous unir pour que tout le monde ait accès à une alimentation saine et durable. Nous sommes dans une période critique qui nous invite à repenser à comment les fruits et légumes sont produits et consommés. Il faut transformer nos systèmes alimentaires pour construire un monde plus résilient, plus durable et plus sain. » La Fête des fruits et légumes frais s’est déroulée du 10 au 20 juin dans toute la France.