Le « veau sous la mère » s’organise

Association

L’organisme de défense et de gestion (ODG) du Veau sous la mère a rejoint l’association Limousin Promotion afin que les deux organisations défendent de concert cette production de qualité très spécifique, ont annoncé les dirigeants des deux associations en juillet dernier. « Limousin Promotion regroupe désormais les trois Label Rouge de veau sous la mère, soit la totalité de cette production », s’est félicité Jean-Pierre Bonnet, président de Limousin Promotion. La structure limousine, qui rassemble une dizaine de signes de qualité de viande (Label Rouge et IGP), hébergeait en effet déjà l’ODG du « veau du Limousin élevé sous la mère » et accueille désormais également celle du « veau rosé sous la mère, complémenté aux céréales ».
« Le rapprochement va permettre d’accroître la visibilité et la notoriété de ce produit de qualité », a estimé Jean-Marc Escure, directeur de Limousin Promotion. Là où les deux labels peinaient à être représentés dans 500 points de vente en France, c’est désormais dans 1 000 points de vente que la distribution de la viande sera gérée en commun par Limousin Promotion. Les labels espèrent pouvoir ainsi renforcer l’attractivité d’une production très contraignante (les éleveurs doivent conduire les veaux à la tétée deux fois par jour), et dont le potentiel de production est en baisse régulière. « L’objectif est de permettre de développer le nombre d’animaux labellisés [aujourd’hui de moins de 60 %, NDLR], mais aussi d’en améliorer la valorisation par un travail de promotion et de communication », a détaillé Jean-Marc Escure. La viande de veau sous la mère Label Rouge (environ 2 800 tonnes produites chaque année) est commercialisée pour les deux tiers en boucherie artisanale et pour un tiers en grandes surfaces.