Les AOP laitières s’engagent dans le durable

Lors de son assemblée générale en septembre, le Conseil national des appellations d’origine laitière (Cnaol) a annoncé que les appellations devraient toutes contenir, d’ici à 2030, 18 mesures de durabilité dans leurs décrets officiels, avec des cahiers des charges adaptés à chaque territoire. Le Cnaol a présenté un schéma de mesures répondant aux trois piliers du développement durable (environnemental, économique et social) afin  que chaque appellation puisse maintenant définir des mesures propres pour y répondre.

Selon le président du Cnaol Michel Lacoste, la démarche permet aux différentes AOP de choisir des mesures correspondant à la réalité de leur terroir, plutôt que de leur imposer des mesures transversales. Alors qu’il existe de plus en plus de démarches de segmentation concernant la durabilité, les appellations s’engagent résolument dans cette voie qui nécessitera un aménagement des cahiers des charges et de la réglementation.

L’avenue de la gastronomie prend corps