Île-de-France

1 milliard d’euros pour relocaliser l’alimentation francilienne

Le Conseil régional d’Île-de-France a adopté son Plan régional pour une alimentation locale, durable et solidaire. Ce plan mobilisera près de 1 milliard d’euros d’ici à 2030, notamment pour l’approvisionnement agricole, l’alimentation des lycéens, le développement de la vente directe ou encore les circuits courts. Il s’organise autour de cinq défis : produire en Île-de-France ; distribuer les produits aux Franciliens ; assurer une alimentation éthique et durable ; assurer une alimentation solidaire ; sensibiliser et partager. Le plan propose notamment de protéger les terres agricoles, de relancer l’élevage francilien, d’attirer les jeunes vers les métiers de l’agriculture et de l’alimentation. « Le 2e défi à relever est celui de la distribution des produits franciliens », écrit la Région. Il prévoit ainsi de créer trois plateformes d’approvisionnement en circuit court pour les restaurants scolaires des collèges et des lycées, de soutenir le projet de market place des produits agricoles franciliens porté par la chambre d’agriculture de région Île-de-France, et de saisir l’opportunité des Jeux olympiques et paralympiques 2024 pour valoriser les produits alimentaires franciliens. Le plan prévoit aussi, entre autres, d’accompagner l’agriculture dans la diminution de son empreinte carbone et lutter contre les perturbateurs endocriniens, de soutenir les opérations d’aide alimentaire, ou de créer la « Semaine du manger local en Île-de-France ». 48 % de la superficie de la région Île-de-France est occupée par des terres agricoles. L’agriculture francilienne représente 5 000 exploitations et 12 000 emplois directs.