Initiative, les marchés solidaires des chefs

Le groupe Géraud, premier gestionnaire de marchés en France, a lancé le 11 décembre dernier son premier « Carré des chefs » sur le marché des Capucins à Bordeaux, une initiative visant à soutenir les restaurateurs empêchés de travailler. Vu l’engouement suscité par cette première, de nombreuses villes ont emboîté le pas en mettant à la disposition des restaurateurs locaux un espace de dégustation et de vente.
Au vu du succès remporté par les restaurateurs dans la cité girondine, des stands comparables ont été lancés à Vernon (27), Rueil-Malmaison (92), Marcq-en-Barœul (59), Trouville (14), Corbeil-Essonnes (91) ou encore au Vésinet (78). La démarche pourrait être appelée à perdurer dans le temps, estime le groupe Géraud dans un communiqué. « Même après la réouverture des restaurants, nous aurons un lourd déficit économique à rattraper et le nouveau modèle de production que nous avons réussi à mettre en place pourrait encore nous aider à l’avenir », estimait un des chefs présents au marché des Capucins. « Les marchés apportent vraiment un plus au niveau de l’ambiance, de la notoriété et au niveau humain, avec à la clé un vrai gain éco-
nomique. » L’initiative, créée et développée par le groupe Géraud, qui gère environ 1 000 marchés en France et en Europe, est soutenue par l’association J’aime mon marché, qui regroupe depuis 2017 les principaux gestionnaires de marché de gros et de détail en France dont celui de Rungis.