La vie des entreprises

STEF, leader européen des services de transport et de logistique pour les produits alimentaires sous température contrôlée, a annoncé un chiffre d’affaires 3,145 Md € pour l’année 2020, en recul de 8,6 % par rapport à l’année précédente.  « Dans un contexte économique toujours bouleversé par la crise sanitaire, le Groupe continue de résister même si son chiffre d’affaires connaît un recul dans la plupart de ses pays d’implantation et sur ses principales activités au 4e trimestre », a commenté Stanislas Lemor, P-DG de STEF, dont l’entreprise « garde confiance dans son business model diversifié ».

 

Raphael Elnaggar, l’un des principaux commerçants d’abats du Marché de Rungis, vient de reprendre l’un de ses confrères, la société Cabadis-Les tripes Cathelin. Le grossiste est déjà présent à la fois sous le pavillon de la triperie avec la société Prodal et à l’extérieur avec LeNaja, une entreprise orientée sur le piéçage et le conditionnement à façon.

 

Le grossiste en fruits et légumes Vinas a conclu un partenariat avec le MOF Frédéric Jaunault pour mettre en avant les produits du Marché, leur terroir, leur saisonnalité, leur mise en œuvre et leur histoire sur les réseaux sociaux.

 

Plusieurs fédérations d’importateurs, dont la Fédération des importateurs de produits alimentaires et la Chambre syndicale des importateurs de fruits et légumes frais (CSIF), ont tiré la sonnette d’alarme à la fin janvier concernant l’envolée des prix du fret maritime.
Sur 31 entreprises sondées en janvier 2021, 80 % se disent pénalisées par les conséquences des grèves portuaires et/ou de la crise sanitaire sur le transport maritime. 94 % des entreprises déclarent constater des surcoûts sur les trois derniers mois.