Production

Le bio accélère sa croissance en Île-de-France

La conversion de l’agriculture francilienne s’est accélérée en 2020, selon l’Observatoire régional de l’agriculture biologique (ORAB). Avec près de 6 000 hectares supplémentaires et plus d’une centaine de nouvelles fermes installées ou converties en 2020, la région Île-de-France totalise désormais 546 fermes bio qui représentent près de 30 000 hectares engagés en AB dans tous les types de productions. Ces nouvelles fermes sont réparties sur toute la région : 49 en Seine-et-Marne, 27 dans les Yvelines, 16 dans l’Essonne, sept dans la Petite Couronne et trois dans le Val-d’Oise. Tous les types de productions sont représentés avec une majorité d’exploitations en grandes cultures (54), 14 en maraîchage, six en apiculture, six en élevage, 6 en arboriculture, cinq en PPAM (Plantes à parfum, aromatiques et médicinales) et trois en viticulture.

En 10 ans, l’évolution est particulièrement spectaculaire. La Région est passée de 152 à 546 fermes bio, les surfaces sont passées de 7 000 à près de 30 000 hectares et le bio, qui représentait 1,2 % de la SAU (Surface Agricole Utile) en 2010, atteint désormais 5,2 %.