Les Français prennent le melonLes Français prennent le melon

Les Français prennent le melon

Son retour tonitruant sur les étals date de quelques semaines déjà, mais le melon reste toujours en position dominante parmi les plaisirs fruitiers de l’été. Les Français sont de grands amateurs de melon, et ces derniers le leur rendent bien.

Figurant parmi les produits préférés des Français, aux côtés de la pomme, de la fraise et de la pêche, le melon est une star de l’été alliant plaisirs gustatifs et qualités nutritionnelles. En France, près de 500 producteurs cultivent 11 000 ha de melons.
La grande majorité de ces derniers est cultivée en plein champ à partir de mars tandis que la production s’étale sur six mois. « La pratique de différents modes de production permet d’étaler les récoltes du mois de mai, pour les plus précoces (bassin Sud-Est), au mois d’octobre pour les plus tardifs (bassin Centre-Ouest). Le bassin Sud‑Ouest est le deuxième à entrer en production à partir de la mi-juin », détaille l’Association interprofessionnelle Melon. Le melon (Cucumis melo), souvent associé à un fruit, appartient pourtant à la famille des cucurbitacées, à l’instar du concombre, des tomates, de la courgette ou encore du potimarron. Fruit d’une culture rampante, ce légume est, en France, promu sous l’appellation « Le melon de nos régions ». Cette dénomination cache en réalité de nombreuses variétés : il existe en effet plusieurs types de melons présentant des goûts et des formes très différents, mais le melon le plus consommé et le plus produit en France n’est autre que « le Charentais jaune », en lien avec la couleur de sa peau et non celle de sa chair orangée. Même si l’on trouve des productions de melons en Charente ainsi qu’en Charente-Maritime, « le melon “charentais” est une appellation strictement commerciale et non une mention d’origine territoriale de production ». Bien qu’il soit également produit en Espagne et au Maroc, le melon charentais jaune est majoritairement cultivé en France dans trois principales aires de production : le bassin Sud-Est (PACA, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes) avec 98 000 tonnes ; le bassin Sud-Ouest (Aquitaine, Midi-Pyrénées) avec 52 000 tonnes et la région du Centre-Ouest avec ses 72 000 tonnes (Poitou-Charentes, Centre, Pays de la Loire).

M. R.

Que boire avec...le melon

Qui dit bons produits, dit bon vin !