Les temps forts de Décembre sur le Marché international de Rungis

8 DECEMBRE

Les temps forts de Décembre sur le Marché international de Rungis 3

À l’occasion de l’assemblée générale de la Commanderie des gastronomes ambassadeurs de Rungis, le grand maître Xavier España a rappelé qu’en 2019, l’association avait participé aux nombreux événements organisés par la Semmaris pour le cinquantenaire de Rungis. Le président du Marché, Stéphane Layani a souligné que 2020 a été marquée par l’arrêt momentané des activités de la Commanderie. Aucune cotisation ne sera demandée au titre de l’année 2020. Tous les membres se tournent avec impatience vers 2021 pour la reprise espérée du programme habituel (déjeuners, intronisations, dîner de gala annuel…).

10 DÉCEMBRE

Les temps forts de Décembre sur le Marché international de Rungis 1

Franck Riester, ministre en charge du Commerce extérieur, s’est rendu sur le Marché de Rungis pour s’assurer de la bonne mise en œuvre des préparatifs de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Au programme de la visite du ministre, les conséquences du Brexit, mais aussi les outils d’accompagnement mis en place par l’État et ses opérateurs, Rungis étant la principale plateforme de logistique alimentaire dans les échanges avec le Royaume-Uni.

18 DÉCEMBRE

Les temps forts de Décembre sur le Marché international de Rungis 2

Geoffroy Roux de Bézieux est venu soutenir les entreprises de la filière alimentaire et horticole impactées par la crise sanitaire. Le président du MEDEF a ainsi pu constater la situation très contrastée des PME présentes à Rungis et la résilience du Marché de Rungis face à la crise. Deux tiers des opérateurs ont connu une année supérieure ou égale à 2019 en termes de chiffre d’affaires grâce au report de la consommation des Français vers leurs détaillants de proximité.

14 DÉCEMBRE

Les temps forts de Décembre sur le Marché international de Rungis

Audrey Pulvar, conseillère de Paris et adjointe chargée de l’alimentation durable, de l’agriculture et des circuits courts est allée à la rencontre des grossistes du Marché et des principaux représentants de syndicats. Une visite particulièrement attendue, l’ancienne journaliste étant désormais administratrice et représentante de la Ville de Paris au conseil d’administration : « Merci pour l’accueil très chaleureux que vous m’avez réservé et pour tout ce que nous prévoyons de construire ensemble, au service des commerçants du Marché de Rungis, de leurs fournisseurs et des Parisiens et Parisiennes », a-t-elle commenté.