Une année« si particulière »

La Confédération française du commerce de gros et international (CGI), qui réunit l’ensemble des fédérations du commerce de gros de l’alimentaire et du non-alimentaire, vient de publier son rapport d’activité 2019-2020. Ce rapport dresse le bilan d’une année « si particulière » selon l’expression de Philippe Barbier, président de la Confédération. « Acteur majeur de la chaîne de valeur du commerce, le commerce de gros, avec ses 150 000 entreprises et son million de salariés, a été très durement touché » par la crise sanitaire, rappelle-t-il. « Nous avons affronté la crise collectivement ; ensemble nous avons beaucoup appris, et c’est ensemble que nous allons repenser nos modèles à l’aune de ce contexte nouveau et être les acteurs engagés de la relance », poursuit Philippe Barbier. Le rapport revient sur les principaux événements de l’année, hors crise sanitaire, comme le colloque organisé à l’Assemblée nationale sur la place du B to B dans les relations commerciales, ou la signature d’une charte d’engagement sur la restauration collective au salon de l’Agriculture.
2020, c’est également l’année du lancement, le 1er janvier, d’Akto, le nouvel opérateur de compétences (OPCO), chargé d’accompagner la formation professionnelle. La CGI rassemble 32 fédérations professionnelles d’un secteur qui réalise un chiffre d’affaires annuel de plus de 830 milliards d’euros.