Véronique Gillardeau-AertsVéronique Gillardeau-Aerts

Véronique Gillardeau-Aerts

Une nouvelle capitaine à bord de Blanc

La cogérante de la Maison Gillardeau, qui produit la célèbre marque d’huîtres, a pris la tête du grossiste Blanc, son distributeur exclusif à Rungis depuis plus de vingt ans.

La société de commerce de gros en poissons, crustacés et mollusques Blanc a été reprise début septembre par une personnalité bien connue du monde de la marée, Véronique Gillardeau-Aerts. La cogérante de la marque d’huîtres de Marennes-Oléron partage sa vie depuis la rentrée entre ses parcs ostréicoles de Charente-Maritime et le pavillon A4. « L’entreprise Gillardeau a une longue histoire avec Rungis, mais aussi avec la société Blanc », rappelle la nouvelle propriétaire. Dès les années 1930, Henri Gillardeau, alors à la tête de l’entreprise, faisait livrer ses huîtres par camion aux Halles de Paris. Quant à la société Blanc, c’est le distributeur exclusif des huîtres Gillardeau en région parisienne depuis vingt-deux ans. « Les deux entreprises partagent le même état d’esprit familial et le même amour du travail bien fait », observe la dirigeante, ravie de boucler la boucle de la filière, de la production jusqu’à la livraison.
« Jean-Pierre Blanc et son épouse cherchaient à céder cette belle maison », détaille Véronique Gillardeau. « Comme nous avions le même souci d’assurer une continuité, nous en avons naturellement discuté. De notre côté, il était important de nous assurer que notre marque continue à être défendue en région parisienne, ce que la Maison Blanc a toujours fait, y compris dans les années difficiles de surmortalité des huîtres. » Le passage de témoin entre les dirigeants devrait se faire en douceur, la famille Blanc restant provisoirement au sein de l’entreprise. Véronique Gillardeau peut aussi compter sur l’aide de Bruno Gauvain, MOF poissonnier-écailler, qui la seconde déjà en Charente. « Il est de très bon conseil en matière d’achats, mais aussi sur l’atelier. »

L’esprit déjà tourné vers les Fêtes

La chef d’entreprise se félicite d’arriver à la tête « d’une équipe motivée et d’un outil en bon ordre de marche ». Les locaux du grossiste se répartissent de part et d’autre de l’allée centrale du Pavillon A4, à son extrémité sud, côté rue des Claires. L’entreprise y dispose de deux postes dédiés à la vente aux poissonniers et aux restaurateurs, de chambres de stockage, d’un atelier de filetage et d’une flotte d’une dizaine de véhicules de livraison.
La Maison Blanc vend bien évidemment des huîtres (c’est le premier client de Gillardeau), mais aussi, pour les trois quarts des ventes, des poissons fins. « Nous proposons une large gamme de pêche de chalut, de ligne et de produits d’importation. Les vendeurs répondent aux demandes spécifiques de clients qui connaissent nos capacités de sourcing. » La Maison Blanc a aussi commencé à proposer des produits bio et de l’ikejimé (technique d’abattage du poisson qui a pour effet de réduire le stress et la douleur). Les regards de la seule femme mandataire du Pavillon sont déjà tournés vers les fêtes. « Il paraît que je vais être surprise par l’ampleur de l’agitation, le nombre de commandes, de coups de fil, d’impondérables, sourit-elle. Mais je le prends avec sérénité, comme mon baptême du feu ! »
B. C.

INFO CLÉS

Blanc SA Huîtres-Coquillages
A4 Grossiste
69C, allée de Sète, BP 80239
94539 Rungis Cedex
Tél. : 01 46 87 59 06
Fax : 01 46 87 87 75
Mail : blanc-lapassiondeshuitres@wanadoo.fr
• 25 M€ de chiffre d’affaires
• 45 personnes

BIO

Véronique Gillardeau-Aerts a repris la maison familiale Gillardeau en 1998 avec son mari d’alors, Thierry, dont elle est toujours l’associée dans l’entreprise. Ils investissent dans de nouveaux parcs et poursuivent la politique qualitative, qui fait de « la Gillardeau » l’une des huîtres les plus renommées en France, mais aussi à l’exportation. La présidente de l’entreprise est à l’origine de l’identification des huîtres par la gravure, de la Marcelle (un food-truck de dégustation des huîtres), du premier distributeur à huîtres ou encore de deux points de dégustation et de vente à Oléron et Ré. « Les huîtres, ça doit être festif et décontracté ! », affirme la nouvelle patronne de la Maison Blanc. Passionnée par le monde de la mer, Véronique Gillardeau-Aerts est titulaire du permis hauturier.

DIXIT

« L’implantation à Rungis constitue un grand confort dans le commerce des produits de la mer. On y dispose de tout, à portée de main : le stock, l’atelier, les véhicules… Toute l’équipe est également rassemblée sur un même lieu, ce qui facilite la communication »