Services d’Intérêt Général

La SEMMARIS met tout en oeuvre pour que l’activité des acteurs économiques se développe dans les meilleures conditions de sûreté et de sécurité. L’année 2017 a vu se renforcer la protection du Marché, en particulier via une digitalisation toujours plus poussée des dispositifs.

Chiffres clés 2017

110 KM

de sprinklage au secteur Fruits et Légumes.

350 caméras

pour la vidéoprotection

24Md€

pour le sprinklage du secteur Fruits et Légumes.

Retour sur les projets 2017

Services d’Intérêt Général 5

Dominique Batani – Directeur du Marché et des Ressources Humaines

Notre première mission est de faire en sorte que le Marché de Rungis fonctionne de façon parfaitement fluide, mais aussi que les femmes et les hommes qui y travaillent se sentent en sécurité et apprécient le “bien-vivre ensemble”.

Services d’Intérêt Général 9

 

Surveillance Générale du Marché

Contactez -nous par mail

La vidéoprotection, levier de la réorganisation générale de la sécurité

Vendre, acheter, négocier, échanger, décharger, charger… Des milliers d’opérations sont effectuées chaque jour sur le Marché de Rungis. Toutes doivent pouvoir se dérouler dans des conditions parfaites de sûreté. Afin d’aller encore plus loin dans ce domaine, la SEMMARIS a lancé en 2017 une réorganisation de la sécurité générale du Marché. La sécurisation des biens et personnes présents sur le site, dans le but que l’activité se développe de façon sereine pour tous, relève en effet de sa responsabilité. Cette démarche est portée par la centaine d’agents de la SEMMARIS chargée de l’accueil et de la sécurité, parmi lesquels les inspecteurs constituent les interlocuteurs quotidiens des entreprises sur le Marché. Outre le déploiement de nouveaux services de prévention, l’un des volets majeurs de cette réorganisation porte sur la vidéoprotection. Par rapport à la vidéosurveillance – le Marché est déjà équipé de 350 caméras – la vidéoprotection permet de passer à un mode actif en mettant en synergie les moyens humains et techniques. En quelque sorte, il s’agit de mettre des yeux derrière chaque caméra et de s’organiser afin que les équipes d’intervention de la SEMMARIS, ou les forces de l’ordre selon les cas, puissent être bien plus réactives encore lorsqu’un acte délictueux ou un incident survient sur le Marché. Cette nouvelle organisation, qui a pour objectif de consolider le niveau de sûreté et de sécurité dans des environnements complexes, doit être effective au printemps 2018. Elle comporte également un volet sur les dispositifs de cybersécurité du Marché, qui ont été renforcés en 2017.

Direction Technique de la Maintenance et de l’Exploitation

Contactez-nous par mail

 

Rh : de nouveaux développements

Sur le plan des ressources humaines, l’année 2017 a été marquée par deux initiatives majeures. D’une part, le lancement de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences (GPEC) au sein des équipes de la SEMMARIS. Avant sa mise en place en 2018, il a fallu dresser un état des lieux et redéfinir le référentiel de compétences tout en développant une vision d’entreprise à cinq ans afin de déterminer les moyens humains qui seront nécessaires à cette échéance pour le bon fonctionnement de la SEMMARIS et, bien sûr, élaborer le plan de formation nécessaire. D’autre part, l’entreprise s’est attachée à développer de nouvelles actions autour du handicap, en particulier à travers la « Nuit du handicap ». Il s’agissait notamment de mettre en exergue des salariés en situation de handicap afin de montrer concrètement aux opérateurs de chaque secteur que cette situation est compatible avec l’exercice d’un métier sur le Marché. À l’occasion de cet événement — une nuit et une journée — en partenariat avec l’Agefiph et le Secrétariat d’État chargé des personnes handicapées, des artisans en situation de handicap ont procédé, par exemple, à une démonstration de confection de bouquets au pavillon des Fleurs. Parallèlement à ces initiatives sur la GPEC et le handicap, la SEMMARIS a poursuivi le développement des outils digitaux en interne : mise en place pour ses salariés d’un coffre-fort électronique, mais aussi d’un Intranet « ressources humaines », grâce auquel les collaborateurs peuvent accéder à l’ensemble des outils RH dont ils ont besoin.

Prévention incendie : des moyens supplémentaires

Développement 7 Le dispositif de prévention incendie du Marché passe lui aussi à un
niveau supérieur. Conformément à une décision prise en 2016, le système de sprinklage du secteur Fruits et Légumes a démarré sa rénovation complète, qui se fera sur plusieurs années. La SEMMARIS investit 24 millions d’euros dans cette opération, qui va concerner 110 km de canalisation de sprinklage. Au total, plus de 50 % du site de Rungis est équipé de sprinklers. Le Marché dispose également de sa propre équipe d’intervention incendie, mobilisable 24h/24. Des moyens dimensionnés pour maintenir le site en parfait état de fonctionnement.

 

Plan d’investissement Rungis 2025

En savoir plus sur notre plan d’investissements.