RUNGIS 50E ANNIVERSAIRE

Le coup d’envoi du cinquantenaire est donné

L’année 2019 sera marquée par plusieurs temps forts pour fêter le cinquantième anniversaire de l’ouverture de Rungis. Un nouveau décor pour le Marché, la mise en place de la plus grande table du monde et un prix littéraire sont inscrits au programme de cette année pas comme les autres.

Les festivités ont été lancées le 27 novembre. De très nombreux chefs d’entreprises implantées sur le Marché étaient réunis pour un brunch à l’Espace Rungis. Ce n’était là qu’un préambule à la célébration du demi- siècle de Rungis, qui va durer près d’un an. La Semmaris a mis sur pied un ambitieux plan ponctuant 2019 de nombreux événements et des opérations de communication afin d’offrir un formidable coup de projecteur sur le Marché de Rungis.
En effet, entre le 27 février et le 3 mars 1969 a eu lieu le légendaire déménagement des Halles de Paris à Rungis : 20 000 personnes, 1 000 entreprises de gros, 10 000 m3 de matériel, 5 000 tonnes de marchandises ont quitté Paris pour le sud de la capitale où un Marché flambant neuf, installé sur 4,2 km, les attendait. Dix ans plus tôt, le 6 janvier 1959, Michel Debré, Premier ministre de l’époque, validait ce transfert par décret et arbitrait ainsi le choix du site : Rungis et Valenton étaient en compétition à l’époque. La proximité de l’aéroport d’Orly et des principaux axes routiers a fait pencher la balance en faveur de Rungis. Il lançait donc ce chantier pharaonique, qui a duré près d’une dizaine d’années.
Après plus de 800 ans passés au cœur de la cité, sur le lieu-dit des Champeaux, racheté en 1137 par le roi Louis VI, le « ventre de Paris » sortait de la ville. Ce sont les fleuristes qui furent les premiers à débarquer sur le carreau avec 10 000 colis de fleurs et plantes. Ils furent suivis par les grossistes de fruits et légumes qui se sont répartis sur neuf pavillons. Le 3 mars 1969, le marché ouvrait ses portes aux commerçants.

RUNGIS 50E ANNIVERSAIRE 2

Garantir le bonheur… dans les assiettes

Depuis cinquante ans, Rungis démontre sa vitalité et son pouvoir d’adaptation aux évolutions du commerce. Déjà en phase avec la foodtech grâce à sa nouvelle Market-place, le MIN joue un rôle économique, mais offre également des garanties de sécurité exceptionnelles aux consommateurs grâce à une centralisation des moyens de contrôle. Cet aspect sera mis en exergue lors des célébrations de ce cinquantenaire. Les responsables de la Semmaris ont choisi comme fil conducteur le thème « Garantir le bonheur dans vos assiettes ». Une manière de mettre en avant à la fois la sécurité alimentaire et la convivialité de la table. Une charte graphique a été retenue pour cet anniversaire et, depuis quelques semaines, les pavillons du Marché commencent à revêtir les couleurs de l’événement. Même les cinq péages sont concernés. Un kit déco sera fourni aux dix-huit restaurants du Marché de Rungis qui pourront ainsi s’inscrire dans le cinquantenaire. Le 27 février, date anniversaire du déménagement des halles à Rungis, c’est la tour emblématique de la Semmaris qui adoptera ces motifs. Le 17 mars, Rungis s’attellera à battre le record de la plus grande table du monde. Il faudra aller au-delà des 342 mètres de longueur aujourd’hui homologués. L’alignement de tables devrait traverser deux pavillons et attirer plus de 500 convives.

RUNGIS 50E ANNIVERSAIRE 1

Rungis à Paris

Au printemps, les festivités se poursuivront, et en juin, l’organisation d’un prix littéraire couronnera une œuvre associant la gastronomie et le marché. En outre, à l’automne, la Semmaris étudie la possibilité de transporter Rungis à Paris le temps d’un week-end. Les grossistes accueilleront les Parisiens dans un lieu prestigieux : le Grand Palais. Entre-temps, beaucoup d’autres manifestations émailleront l’année 2019. Des photographes immortaliseront le bonheur des opérateurs. Deux nouveaux pavillons seront inaugurés, les cérémonies du muguet prendront un tour particulier et notre journal fêtera également son cinquantième anniversaire courant mars. 2019 constituera bel et bien une année particulière pour un marché qui semble bien parti pour franchir allègrement un autre demi-siècle.
Jean-Michel Déhais

Les temps forts du 50e anniversaire

• Du 26 au 30 janvier : Village de Rungis au Sirha de Lyon
• Mi-février : inauguration du pavillon FA4
• 27 février : habillage de la tour de Rungis
• 17 mars : la plus grande table du monde, et la revue Rungis Actualités fête ses 50 ans
• Début avril : Macaron Rungis 2019
• 1er mai : cérémonies de remise du muguet
• Fin juin : prix littéraire de Rungis
• Fin septembre : inauguration du nouveau pavillon porc
• Mi-novembre : Rungis emménage un week-end au Grand Palais, à Paris

La photo du bonheur

Durant cinquante jours, une équipe animera un photocall ambulant allant de pavillon en pavillon et photographiera les opérateurs exprimant le bonheur. Chacun pourra repartir avec sa photo. Une cinquantaine de « figures » du Marché feront l’objet d’une courte interview sur le thème « Le bonheur est dans nos assiettes ». Ces vidéos seront relayées sur les réseaux sociaux afin de mettre en lumiè­re celles et ceux qui font Rungis.