Pivoine françaisePivoine française

Pivoine française

L’atout charme du printemps

La pivoine française revient cette année comme chaque printemps, après avoir courageusement résisté aux turbulences de 2020. Son origine française constitue un atout de poids auprès des consommateurs et sa beauté en fait la star de la saison.

Pivoine française 3Durement touchés par la crise sanitaire en 2020, les horticulteurs varois, qui fournissent la plus grande partie de la fleur française, ont répondu présents pour la saison des renoncules qui est arrivée à sa fin, remplacée par les pivoines en première semaine d’avril. En mars dernier, en pleine période de l’anémone et de la renoncule, la commercialisation a été brutalement stoppée par la fermeture des fleuristes pour cause de confinement. Du jour au lendemain, les producteurs du Var, qui commercialisent leurs produits au marché aux fleurs d’Hyères, se sont retrouvés avec toute leur production sur les bras, fleurs coupées et plantes en pots. Pendant cette période, des milliers de fleurs ont été jetées faute de preneurs. Des aides régionales ont été allouées, toutefois près de 10 entreprises ont tout de même dû fermer leurs portes. Il faut préciser que ces horticulteurs français réalisent le plus gros de leur chiffre d’affaires annuel entre le 15 mars et le 15 mai.
Cette année, la saison des pivoines s’annonce sous de meilleurs auspices. Bien que les restrictions de déplacement impactent les ventes chez les fleuristes, la fleur française connaît un véritable engouement, et notamment la pivoine qui n’est présente sur les étals qu’une dizaine de semaines par an. Dans le sud de la France, elles sont cultivées en pleine terre et récoltées chaque jour pendant la campagne.

Fleurs de France booste les ventes

Pivoine française 1Depuis 2015, le label Fleurs de France, lancé à l’initiative du ministère de l’Agriculture, certifie au consommateur qu’il achète une fleur, un arbre, une plante ou un bulbe produit en France. Le droit d’utilisation du label France Fleurs est accordé aux producteurs immatriculés en France, qui élaborent des végétaux à partir de jeunes plantes, de boutures… quelle que soit leur provenance. Il est réservé aux végétaux produits par des horticulteurs ou pépiniéristes français engagés dans une démarche écoresponsable ou de qualité reconnue (certification environnementale Plante Bleue, MPS, Label Rouge, Agriculture biologique, Charte Qualité Fleurs). Et les consommateurs en redemandent ! Une étude commandée par Val’Hor a montré qu’en achetant français, nos concitoyens estiment soutenir le travail des horticulteurs et des pépiniéristes français, préserver les emplois sur le territoire national et être assurés de l’origine française des végétaux achetés. Selon cette même étude, 60 % des Français considèrent que l’origine des fleurs qu’ils achètent est importante ou essentielle. Ils disent privilégier l’origine France en priorité, puis l’origine Europe et enfin le reste du monde.
Caroline Maréchal

Dernière minute

Quelques jours après les gels de début avril, nous nous sommes inquiétés de l’état des cultures de fleurs dans le Var. D’après Gilles Rus, directeur développement du marché aux fleurs de Hyères, « il n’y a pas eu de problème sur la partie du littoral. Dans le Haut Var, quelques cultures ont été touchées mais c’est surtout dans l’arrière-pays, vers Manosque et Sisteron que les dégâts ont probablement été les plus importants dans ces cultures de plein champ exposées aux aléas climatiques ».

Chez Penja, le printemps dans toute sa splendeur

Pivoine française 2Pour Penja, grossiste réputé pour ses fleurs rares en provenance du monde entier, le printemps est l’occasion de mettre les pleins feux sur les fleurs de France, dont la star incontestée de la saison reste la pivoine. « C’est également la star de la fête des Mères avec une dizaine de variétés magnifiques comme Paula Fay, Coral Sunset, Reine Hortense, Sarah Bernardt… », s’enthousiasme Ornella Dutreive, en charge de la communication de Penja. « Nous attendons également le retour des tournesols, avec une nouvelle déclinaison en blanc inédite qui arrivera en juin. » Autre variété très appréciée et de saison, le Leucadendron Pearl Star, un feuillage en forme d’étoiles en provenance du Portugal qui magnifie aussi bien les bouquets traditionnels que les bouquets exotiques. Les Gerberas font également sensation avec des variétés extraordinaires par leurs couleurs et leurs formes. La fleur séchée, quant à elle, n’en finit pas de tutoyer les sommets. « Nous proposons des bouquets à la variété et mixtes, il y a des nouveautés chaque semaine comme le bouquet Indian, Simona, Joly. Elles connaissent toujours un très grand succès. » Enfin, les fleurs exotiques sont toujours très appréciées. La maison Penja a créé cette année un bouquet spécial fête des Mères baptisé Big Mama. « Au Cameroun après les fortes pluies, la saison commence par des fleurs tropicales belles et résistantes en provenance de nos fermes », précise Ornella.